Budget 2017 et open data.

Ceux qui s’intéressent un peu aux documents financiers de la Ville et de la Métropole de Brest le savent : les documents sont peu accessibles (le site Brest.fr   n’en propose que quelques années) et surtout ils sont proposés en format pdf, ce qui n’est pas exploitable. Les élus le reçoivent d’ailleurs sous cette forme, pire, sur une application pour tablette Apple (KBOX) qui ne permet pas l’extraction, et qui ne permet pas non plus les filtres ou opérations possibles avec d’autres formats et d’autres outils. La dématérialisation sous couvert d’ « économie de papier » pouvait sembler une bonne idée au départ, mais les choix techniques faits nous emmènent vers une très grande opacité.

Après de nombreuses et vaines requêtes pour obtenir le budget au moins en format tableur, après même une interpellation des élus concernés en conseil municipal, je me suis tournée vers la communauté de Mastodon (ce réseau social émergent qui dépote et propose une alternative libre et ouverte à Twitter, mais je m’égare). Je cherchais une solution pour proposer le budget -pour commencer, la partie concernant les subventions aux associations et autres- en format odt, csv, xml. Sur les conseils de nombreux « mastonautes » j’ai utilisé le logiciel Tabula, développé pour les besoins spécifiques des journalistes d’enquêtes. L’outil n’est pas parfait, mais il m’a permis de « libérer » ce budget en quelques heures (3h30 précisément), avec essentiellement du travail de remise en forme.

Voici donc le résultat de ce travail : le budget prévisionnel 2017 de la Ville de Brest des pages 137 à 150 du pdf téléchargeable sur le site de la Ville, aux formats ods et csv  est disponible sur la page Open Budget de ce blog.

EDIT : suite à ces publications et à une nouvelle demande aux élus concernés, les budgets 2014-2017 en xml, csv, xls sont disponibles, toujours sur la page Open Budget.  Leur lisibilité sera améliorée par la publication prochaine des explications des entrées des tableurs.

Une pensée sur “Budget 2017 et open data.”

Laisser un commentaire