Communiqué des manifestants du 24 septembre

Communiqué 
Suite à l’appel des collectifs bretons de luttes sociales et environnementales à se mobiliser contre la tenue de l’ Université d’été du PS à Brest et en réaction aux menaces d’expulsion de la ZAD de Notre-Dame-Des-Landes, nous nous sommes réunis ce samedi 24 septembre avec indignation et colère pour protester contre ces politiques régressives et écocides menées par le Gouvernement.
A moins d’un kilomètre du lieu où se réunissait le PS, un dispositif policier massif nous a empêchés de venir exprimer notre point de vue aux membres du PS présents, notamment Myriam El Khomri. Devant notre volonté de continuer d’avancer pacifiquement, les forces de l’ordre nous ont contraints par la force à reculer puis nous ont nassés sur un trottoir.
Ayant négocié notre départ, nous nous sommes remis en marche, harcelés par le cordon policier qui a provoqué les bousculades ayant abouti à l’arrestation de nos camarades.

Nous affirmons notre soutien aux camarades arrêtés et violentés partout en France et dans le monde dans le cadre des luttes sociales et environnementales.
Les pressions policières et politiques n’auront pas raison de notre détermination à mener la lutte pour un monde plus fraternel et un avenir meilleur.
Les manifestants du 24 septembre.

Une pensée sur “Communiqué des manifestants du 24 septembre”

Laisser un commentaire