#BrestLifeDead

La collectivité s’est doté il y a peu de temps et à grand frais d’un nouveau site internet. Malheureusement cet outil n’est pas utilisé pour améliorer l’accès aux décisions politiques mais uniquement comme vitrine de la métropole. On peut même parler de nette diminution de la qualité du service public rendu puisque les compte-rendus des conseils municipaux et de métropole ne sont plus rentrés régulièrement sur le site, et que les enregistrements audios ne sont simplement plus du tout mis à jour depuis 7 mois et que les enregistrements précédents ne peuvent être lus. 

On peut également s’interroger sur les récents blocages par le compte Twitter de la collectivité (@BrestFR) des personnes qui tendaient à critiquer publiquement certains dysfonctionnements (on pense aux comptes du collaborateur bénévole de Partage Solidarité, @alexandrelhomme ; et à @AllezBrestcom). Ces Brestois dénoncaient notamment les décisions récentes d’annulations des festivités et concerts de rentrée, remplacées par une page Facebook publicitaire. 

Le compte parodique de François Cuillandre (@fanch_cuiteland) a également fait les frais de ces blocages. Par contre, le compte parodique tout aussi taquin de Bernadette Malgorn (@BernieMaldonne) lui, n’a pas été bloqué… 

A Brest, la collectivité, sous couvert d’un #BrestLife (sic) de catalogue, cherche-t-elle à éteindre toute vie culturelle, politique ou nocturne ? 

Laisser un commentaire