Aiguillon ? Aiguillon ? Est-ce que j’ai une gueule d’aiguillon ?

Monsieur Olivier Pauly a tout à fait raison dans l’analyse politique qu’il nous livre dans l’édition du 16 mars de Ouest-France : en 2020, je ne serai pas « l’aiguillon de la Gauche ».

Parce que cette Gauche qui se détourne de ses habitants qui cherchent à s’exprimer, qui ne soutient plus les personnes exilées, qui baisse les subventions des associations pour augmenter celles des écoles privées, cette Gauche en arrêt cardiaque et au cerveau asphyxié, ce n’est pas d’un aiguillon dont elle a besoin. C’est d’un défibrillateur.

beuargh

Une pensée sur “Aiguillon ? Aiguillon ? Est-ce que j’ai une gueule d’aiguillon ?”

  1. Bon courage à Julie Le Goïc pour faire face à tous ces propos haineux, après son post sur le curé.
    Ces même qui la salissent ont les même propos haineux sur tout ce qui ne correspond pas à leurs idées étroites et bornées.

Laisser un commentaire